Épilation masculine


Le terme « épilation masculine » aurait été il y a une dizaine d'années, un contresens évident - amusant dans le meilleur des cas, ou, au pire, grotesque. Pourtant, l'épilation masculine devient de plus en plus courante : sans être encore tout à fait banalisée, elle tend à devenir de moins en moins marginale.



L'épilation masculine ne concerne bien sûr pas les mêmes zones que l'épilation féminine. Si les femmes s'acharnent sur les jambes, le maillot et les aisselles, les hommes, eux, combattent leur pilosité dans les régions du dos et du torse ou, plus secrètement, dans les zones dites intimes : pubis et testicules. Les objectifs de l'épilation masculine la différencie donc nettement de l'épilation féminine, mais les techniques employées restent les mêmes.

 

L'épilation masculine pourra donc passer, au choix, par le laser, l'électrocoagulation (ou électrolyse), la lumière pulsée ou, pour un résultat plus éphémère, par la cire. Il est à noter que l'épilateur classique, très utilisé par les femmes pour une épilation à la maison, semble complètement proscrit des codes de l'épilation masculine.

 

En terme de tarifs, l'épilation masculine se confronte au même problème que l'épilation féminine : pour accéder à une épilation permanente, il faut penser en terme d'investissement ! Pour les hommes, le problème se pose même de manière plus cruciale encore que pour les femmes car, hormis la zone intime, qui reste restreinte, la plupart des zones visées par l'épilation masculine représentent une grande surface : une séance d'épilation laser pour le dos est facilement facturée 500 euros...