Épilation lumière pulsée


L'épilation lumière pulsée est fréquemment confondue avec l'épilation laser. Pourtant, si ces deux techniques partagent indéniablement de nombreux points communs, l'épilation lumière pulsée a des spécificités qui la rendent parfois préférable au laser.



Tout comme le laser, l'épilation lumière pulsée fonctionne par irradiation. Mais sa grande différence tient à l'étendue de son spectre, beaucoup plus large que celui du laser. Cette spécificité, qui est souvent un inconvénient dans le milieu médical, se transforme en avantage pour l'épilation : selon le réglage de la machine, l'épilation lumière pulsée peut être appliquée aux peaux noires, métissées ou simplement mates, ce qui n'est pas le cas du laser.

 

Par ailleurs, l'épilation lumière pulsée est plus simple d'utilisation que le laser, et son emploi ne nécessite pas la présence d'un médecin – ce qui est obligatoire pour une épilation laser. Par conséquent, l'épilation lumière pulsée est plus facile d'accès, car pratiquée dans de nombreux centres esthétiques : attention toutefois, cette profusion a l'inconvénient de regrouper sous le nom d'épilation lumière pulsée des qualités de services et de machines extrêmement disparates...

 

L'épilation lumière pulsée a un coût presque aussi élevé que le laser. Si elle est bien pratiquée, elle doit aussi en avoir les résultats. L'épilation lumière pulsée, tout comme le laser, n'est pas efficace contre les poils blancs, blonds ou gris : pour ceux et celles qui sont dans ce cas, seule l'épilation électrique pourra constituer une solution satisfaisante. L'épilation lumière pulsée nécessite entre 6 et 8 séances au total, qui peuvent être étalées sur plus de deux ans, et elle vient généralement à bout de 90 % des poils.